Le Thym, puissant désinfectant et allié pour la digestion



DESCRIPTION - HISTOIRE - ORIGINE - CULTURE

Thymus vulgarisLe Thym (Thymusest un genre de plantes odorantes de la famille des Lamiacées qui comporte plus de 300 espèces. Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches qui poussent au soleil à l'état sauvage sur les collines arides et rocailleuses des régions méditerranéennes. Le thym peut également se cultiver en pot, il faut utiliser alors une terre poreuse afin que l'eau s'écoule. Le Thym est riche en huile essentielle et à ce titre il fait partie des plantes aromatiques. Dans le sud de la France, le Thym est aussi fréquemment appelé Farigoule (de son nom occitan : farigola). Le Thym peut se récolter toute l’année pour parfumer les mets culinaires. La période idéale pour la cueillette est en Juin, lorsqu’il est en pleine floraison et que ses feuilles exhalent le plus de parfum.

Au niveau éthymologique, Thymus proviendrait du grec thumon qui signifie "offrande (que l'on brûle)" et "parfum", à cause de l'odeur agréable que la plante dégage naturellement ou lorsqu'on la fait brûlerUne autre éthymologie ferait dériver le mot Thym de l’Egyptien tham (odeur, plante à senteur forte utilisée pour le procédé de momification).

Les Égyptiens et les Étrusques utilisaient le Thym mélangé aux onguents pour embaumer leurs morts. Les Grecs qui l'appellait herpyllos, en brûlaient devant l'autel de leurs dieux, les places publiques et les riches demeures, pensant que cette plante était source de courage ; ils en mettaient aussi dans leurs plats. Le thym était aussi utilisé à profusion comme parfum stimulant qu'ils versaient dans leur bain ou dont ils s'oignaient le corps. La légende veut que Pâris enleva Hélène et que la princesse était fort triste : à chaque larme qui tombait de ses yeux sur le sol, naissait une touffe de thym. On trouve traces du thym dans les écrits du philosophe Théophraste (327-287 av. J.-C.). Hippocrate en parle, et Galien dit que "le thym est propre à nettoyer les parties nobles du corps et à jeter hors toutes les fluidités de la poitrine". Pline conseille de cueillir le thym quand il est en fleurs, de le faire sécher et de le donner aux malades souffrants de maux de gorge. Les Romains l'appelaient sepyllum. Ils en diffusèrent l'usage en Europe, via la fabrication de nombreux cosmétiques (eau de toilette parfumant même leurs couches, baume censé retarder le vieillissement) et ils s'en servaient aussi pour purifier leurs pièces d'habitation et pour "donner du parfum aux fromages et liqueurs". Le Thym symbole de courage se perpétue au Moyen Âge, notamment lors des Croisades. Les damoiselles brodaient des abeilles butinant une branche de Thym sur les écharpes qu'elles offraient à leur chevalier qui partait trop loin de leur cœur pour leur donner du courage. Dans les campagnes, les sorcières de village fabriquaient des philtres d'amour à base de marjolaine, de Thym, de verveine et de fleurs de myrte. Il était aussi placé sous les oreillers (car il était dit qu'il favorisait le sommeil en chassant les cauchemars et la mélancolie) et sur les cercueils lors des funérailles car on pensait qu'il facilitait le passage dans l'autre vie. Au XIIe siècle, l'abbesse Hildegarde, et plus tard le théologien-naturaliste Albert le Grand, le mentionnent comme étant souverain contre la lèpre et les maladies nerveuses.

Dans le langage des fleurs, le Thym est symbole de courage, amour durable, esprit de créativité, dynamisme et résistance physique. 

Le Thym est une plante utilisée couramment, en cuisine comme en phytothérapie. Ses fleurs séchées et ses feuilles sont appréciées pour parfumer un plat. Les espèces de Thym Vulgaire (Thymus vulgaris) fournissent des huiles essentielles réputées notamment pour dégager les voies respiratoires et apaiser la toux. 

 

COMPOSITION - CONSTITUANTS - PRINCIPES ACTIFS

Les principes actifs du Thym sont le thymol, le p-cymène et le carvacrol, ainsi que des flavonoïdes dont l’activité antispasmodique (contre les spasmes) a été démontrée. Cette propriété antispasmodique est celle qui permet de lutter contre la toux. Chez les animaux, le thymol et le carvacrol se sont également montrés expectorants (capables de faciliter l’évacuation du mucus par les voies respiratoires). Les flavonoïdes ont aussi des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

 

BIENFAITS - EFFETS SUR L'ORGANISME

Bronchite - TouxAntispasmodique - Contre la bronchite, la toux, l'asthme

L’utilisation du Thym repose essentiellement sur l’usage traditionnel et les études cliniques à son propos sont rares. Une étude portant sur 60 patients se plaignant de toux grasse a comparé un traitement de cinq jours avec deux sirops différents, l’un à base de Thym, l’autre à base de bromhexine (un fluidifiant des sécrétions bronchiques). Une efficacité comparable a été notée entre les deux traitements. Dans une autre étude, auprès de 154 enfants présentant une bronchite ou une toux, l'administration de sirop de thym pendant 7 à 14 jours a diminué l'intensité de la toux pour 93,5 % d'entre eux. Le thym est aussi d’une bonne aide pour les asthmatiques. D’après Louis Brazier, pharmacologue et professeur titulaire à l’Université de Montréal, le Thym permet de dégager plus facilement les voies respiratoires. C’est d’ailleurs un bon stimulant pour les bronches !

Troubles digestifs, ballonnements, flatulences, digestion lente

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l’usage du thym "contre les dyspepsies (digestion difficile) et autres désordres gastro-intestinaux"Le Thym est aussi très utile dans le traitement des gastro-entérites sous forme d’infusions : un litre d’une telle préparation aiderait à combattre cette infection.

Antiseptique 

L' huile essentielle de Thym est un puissant antiseptique, qui soigne les infections de la gorge et des bronches. Il est préconisé en cas de refroidissement pour renforcer le système immunitaire et pour aider l’organisme à éliminer virus et bactéries. L’efficacité antibactérienne du Thym a été prouvée dans la lutte contre H. Pylori, une bactérie souvent liée aux ulcères de l’estomac.  Le Thym a longtemps été prescrit aux enfants comme puissant vermifuge afin d'éliminer les parasites.

Plaque dentaire - Mauvaise haleineCombattre la plaque dentaire et la Mauvaise haleine- Prévenir les caries dentaires

Des études récentes ont montré l’efficacité d’un vernis à base de thymol et de chlorhexidine (un antiseptique) appliqué à la base des dents, dans le cadre de la prévention des caries et des maladies de la gencive. La Coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaît l’usage du Thym "pour soulager les irritations de la bouche et la mauvaise haleine". L'OMS reconnait ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes sur les plaies superficielles de la peau et contre les irritations de la bouche (inflammation des amygdales, laryngite).

Désinfectant naturel, substitut aux produits ménagers chimiques

A la maison, l’huile essentielle de Thym peut être un substitut naturel aux produits ménagers chimiques. Pour nettoyer un plan de travail, le sol, ou les meubles de cuisine. Purification assurée !

 

PRESENTATION - ASSOCIATION - SYNERGIE

Le Thym peut se présenter sous forme d'infusion, de et d'huile essentielle

Sous forme d'huile essentielle, le Thym (Thymus vulgaris) agit en synergie avec d'autres huiles essentielles telles en particulier:
- le Laurier noble (antibactérien buccal),
- le Bois de rose (antibactérien urinaire),
- L'Eucalyptus smithii (expectorant, anticatarrhal),
- l'Arbre à thé (antibactérien à large spectre),
- la Lavande aspic (cicatrisant cutané),
- le Ravintsare (neurotonique, équilibrant),
- le Palmarosa (antifongique),
- la Menthe poivrée
 (angines et maux de gorge), le Cyprès toujours vert (toux sèche), le Romarin à verbénone (bronchite et sinusite).


PRECAUTIONS D'EMPLOI  - EFFETS SECONDAIRES - CONTRE-INDICATIONS

Il n’y a pas de contre-indication particulière à l’usage du Thym. Aucune interaction n'est connue avec une autre substance. Son utilisation est déconseillée aux personnes allergiques aux plantes de la famille des labiées (menthe, sauge, romarin, lavande, serpolet, etc.). Les personnes sensibles au pollen de bouleau ou au céleri pourraient, le cas échéant, souffrir de sensibilité croisée avec le Thym.

Les effets indésirables du Thym sont très rares: allergie de la peau, réaction d'hypersensibilité (un cas exceptionnel rapporté de choc anaphylactique et d'oedème de Quincke), nausées ou douleurs abdominales. A titre de précaution, l'usage du Thym est déconseillé chez les femmes enceintes, celles qui allaitent et les enfants de moins de quatre ans. 


COMMENT FAIRE LE BON CHOIX

Utilisez du Thym séché si possible en branche. Evitez le Thym vendu en sachet!

Parmi les huiles essentielles réalisées à partir du Thym, 4 ressortent du lot:

- L'huile essentielle de Thym à thymol est reputée pour ses propriétés antiseptique, anti-bactérienne et antifongique (action même du thymol, présent à 40% environ). Elle est donc très souvent citée pour le traitement des mycoses et des parasites cutanés (contre lesquels elle est particulièrement efficace). Dermocaustique, l'huile essentielle de Thym à thymol doit être impérativement diluée (idéalement dans de l'huile végétale) avant d'être appliquée sur la peau. Parmi les 3 huiles essentielles de Thym, c'est la moins couteuse à l'achat.

L'huile essentielle de Thym à thujanol. Cette huile essentielle, naturellement riche en thujanol (entre 20 et 45 % selon les provenances), est reputée être bactéricide, viricide puissante, immunostimulante, stimulante hépatocytaire, neurotonique, hormon-like et aide à réguler le taux de sucre dans le sang. Elle est particulièrement indiquée pour le traitement des boutons de fièvre, des problèmes de foie, d'intoxication alimentaire ainsi que des problèmes de la sphère bucco-dentaire et de la sphère ORL. Contrairement à l'huile essentielle de Thym à thymol, l'huile essentielle de Thym à thujanol est non agressive et peut être utilisée pure voie externe. L'extrême variété de ses propriétés la rendent utilisable sur un large spectre de maux. C'est l'huile essentielle de Thym la plus chère. 

- L'huile essentielle de Thym à linalol (65 à 85%) a des propriétés proches de celle à thymol. Elle est en effet un antiseptique général puissant, un anti-infectieux (antiviral et antibactérien) et un antifongique. L'intérêt de l'huile essentielle de Thym à linalol réside dans le fait qu'elle possède des propriétés supplémentaires : elle est reconnue être vermifuge, tonique, neurotonique, utérotonique et aphrodisiaque. Son prix se situe généralement entre les deux premières huiles essentielles de Thym et s'emploie diluée de préférence. Son parfum est plus doux et plus fleuri que les deux autres huiles essentielles.

- L'huile essentielle de Thym à géraniol (11 à 26% et géranyl acétate entre 14 à 40%) a des propriétés proches de l'huile essentielle de géranium (Pelargonium asperum) ou de palmarosa (Cymbopogon martinii). Outre ses propriétés anti-bactérienne, anti-microbienne, anti-fongique et anti-virale, l'huile essentielle de Thym à géraniol est fluidifiante et expectorante. C'est aussi un utérotonique, neurotonique et cardiotonique.

 

CONSOMMATION - MODE - DOSAGE 

Tisane et infusion de Thym

Infusion de ThymVersez un quart de litre d'eau bouillante sur une cuillère à café de Thym sec ou sur une belle branche de Thym frais. Laissez infuser deux à trois minutes, limitez le temps d'infusion maximum à 5 minutes car au-delà l'infusion risque de devenir amère. À boire nature ou sucrée au miel, avec ou sans citron. Quatre ou cinq tasses par jour soulagent les affections dues au froid (rhumes, courbatures, frissons, ...), les bronchites et calment la toux. La tisane de Thym est également digestive et tonique; elle est recommandée en cas de problèmes digestifs, de parasites intestinaux (ascaris, oxyures, ankylostomes, ténia),de diarrhées, d’infections intestinales, de ballonnements et d’aérophagie.. Le fait de remplacer le café par une infusion de Thym vous apporte bien-être tout au long de la journée.

Faites infuser une cuillère à soupe de thym dans 250 cl d'eau bouillante. Employée en gargarisme plusieurs fois par jour, cette infusion au Thym soulage les aphtes, la gingivite et rafraichit l'haleine. 

Bain tonique au Thym

Préparez une décoction en faisant chauffer une grosse poignée de Thym avec un litre d'eau. Laissez infuser, filtrez et ajoutez à l'eau du bain. Vingt minutes suffisent à vous revivifier et à vous tonifier. En bain de pieds, cette décoction, atténue la transpiration et prévient la mycose des ongles.

Huiles essentielles de Thym

Les huiles essentielles de Thym à thujanol (Thymus vulgaris L. thujanoliferumou de Thym à linalol (Thymus vulgaris linaloliferum) ont l'avantage de ne pas être dermocaustiques. 

L'huile essentielle de Thym à thujanol est non agressive et peut être utilisée aussi bien par voie interne qu'externe. Elle est remarquablement active et toujours bien supportée. Olfactivement très plaisante, elle mérite une place de choix dans l'aromathérapie familiale. Deux gouttes sur un sucre trois fois par jour d'huile essentielle (HE) de Thym à thujanol viennent à bout des angines. Vous pouvez l'appliquer directement en massage sur le cou. Elle soigne également les toux persistantes, les grippes et les sinusites. Ll'HE de Thym à tujanol peut aussi être utilisée en application sur les mycoses des pieds par exemple et peut être également utile en diffusion pour purifier et assainir les piècesUne dizaine de gouttes diluées dans un bouchon de bain mousse et mélangées à l'eau du bain apporte réconfort et améliore l'état général.

Deux gouttes trois fois par jour de Thym à linalol, sur un sucre, combattent efficacement les infections pulmonaires. Les infections urinaires et intestinales s'en trouvent améliorées de même que l'état général des convalescents. Versez deux ou trois gouttes de Thym à linalol dans un bol d'eau chaude et une serviette sur la tête, respirez les vapeurs bienfaisantes. Cette inhalation soulage les sinusites et dégage les voies respiratoires.