La griffe de chat, un joyau de la tradition péruvienne



DESCRIPTION - HISTOIRE - ORIGINE - CULTURE

La Griffe de chat (Uncaria tomentosa, Uncaria guianensis) est une plante grimpante de la famille des rubiacées qui pousse dans les forêts humides de l'Amazonie, surtout au Pérou (d'où elle tire son appellation usuelle de "liane du Pérou") et, à un moindre degré, dans les pays voisins.

Griffe de chat - EcorceLa griffe de chat est considérée depuis très longtemps comme une plante sacrée par les tribus amazoniennes du Pérou. Depuis plus de 2 000 ans, les Amérindiens utilisent l'écorce interne de la plante comme tonique immunitaire, anti-inflammatoire et comme remède contre le cancer. On lui a également attribué des propriétés contraceptives et abortives.

Au cours des années 1970, des études et des recherches ont été menées par des scientifiques au Pérou, en Allemagne, en Autriche, en Angleterre et dans d'autres pays, pour en savoir plus sur les puissantes propriétés curatives de la liane du pérou. Aujourd'hui, principalement par le bouche à oreille, elle est devenue l'une des herbes les plus vendus aux Etats-Unis. Les Européens emploient de préférence l'espèce Uncaria guianensis, tandis que les Nord-Américains privilégient l'espèce Uncaria tomentosa. Pour répondre à la demande mondiale, l'écorce interne des 2 espèces est récoltée à grande échelle en Amérique du Sud. En 1999, les autorités péruviennes ont mis sur pied un système de surveillance et d'approbation des techniques de récolte afin de préserver la plante. Le nom « griffe de chat », aussi utilisé en espagnol (uña de gato) et en anglais, provient du fait que cette plante grimpante est munie d'épines recourbées.

 

COMPOSITION - CONSTITUANTS - PRINCIPES ACTIFS

La Griffe de chat  est composée des actifs suivants :
hétérosides de l'acide quinovique,
- alcaloïdes oxyndoles,
- terpènes,
- flavonoïdes, 
- glycosides.

 

BIENFAITS - EFFETS SUR L'ORGANISME

Dans la médecine traditionnelle péruvienne, le Griffe de chat sert à soigner les coliques, les états fiévreux, les affections liées au cancer, à soulager les rhumatismes, à apaiser les ulcères et les maux d'estomac, soulager l'inflammation de la prostate et traiter les problèmes de peau.

 

Immunité - Infections - Cancer

La plus grande attention a été accordée aux alcaloïdes oxindoles dans l'écorce et les racines de la plante, qui agissent pour stimuler le système immunitaire. Ce sont ces sept alcaloïdes qui sont crédités d'avoir les propriétés de guérison. L'alcaloide actif le plus immunologique est l'isopteropodin (Isomère A), qui augmente la réponse immunitaire dans l'organisme et agis comme un antioxydant pour débarrasser l'organisme des radicaux libres.

La griffe de chat est utilisée traditionnellement pour combattre les infections et traiter le cancer. Or, des études in vitro et sur des animaux ont permis de découvrir, dans l’écorce interne de la plante, des alcaloïdes (oxyndoles) dotés de propriétés antivirales. De plus, ces alcaloïdes, ainsi qu’un extrait standardisé de la griffe de chat (C-Med-100®), se sont révélés capables de stimuler le système immunitaire et d’exercer un effet anticancéreux en inhibant la prolifération des cellules cancéreuses ou en déclenchant la mort des cellules anormales (apoptose).

anti-inflammatoire

Les propriétés anti-inflammatoires attribuées traditionnellement à la griffe de chat ont pu être démontrées en laboratoire et sont mises de l’avant pour expliquer le soulagement que la plante procure. De plus, des chercheurs ont montré qu’elle pourrait aussi stimuler les mécanismes de régénération des cartilages.

Douleurs rhumatismales

Soulage les douleurs rhumatismales

Des essais cliniques de la griffe de chat ont été menés auprès de personnes souffrant d’arthrose du genou ou de polyarthrite rhumatoïde et ont donné d'excellents résultats.
Pour les personnes souffrant d'arthrose, la prise quotidienne de 100 mg d’extrait d’Uncaria guianensis a permis de réduire les douleurs articulaires provoquées par les mouvements, dès la première semaine de traitement. D’autres résultats positifs sur les douleurs et les raideurs articulaires ont été obtenus avec une préparation (Reparagen®) associant des extraits de griffe de chat (300 mg) et la maca (1500 mg), une autre plante péruvienne.
Pour
 les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde, les participants à l'étude clinique ont pris 60 mg d’extrait d’Uncariatomentosa (Krallendorn®) par jour. Ils ont ressenti, après 24 semaines, un soulagement de la douleur. Après 52 semaines de traitement, ils ont aussi constaté une réduction de l’enflure des articulations.

 

PRESENTATION - ASSOCIATION - SYNERGIE

La griffe de chat se présente sous forme de poudre, de comprimés ou de gélules.

La griffe de chat peut être employée en synergie avec :
- l'acérola ou la spiruline, pour booster l'organisme
- le nopal, pour un effet detox,
- l'échinacée, pour prévenir les inflammations respiratoires et le rhume en particulier,
- le curcuma, pour compléter son action anti-inflammatoire.

PRECAUTIONS D'EMPLOI  - EFFETS SECONDAIRES - CONTRE-INDICATIONS

Précautions : en cas de maladie auto-immune comme la sclérose en plaques ou le lupus, on recommande d'éviter de prendre de la griffe de chat afin d'éviter de stimuler le système immunitaire qui, dans ces maladies, s'en prend à l'organisme qu'il est censé protéger. La griffe de chat est également déconseillée chez les enfants de moins de 3 ans ainsi que, en l'assence d'études portant sur le sujet, chez les femmes qui viennent d'accoucher et celles qui allaitent.

La griffe de chat n'a pas d'effets secondaires, si ce n'est, pour des cas très rares, de légers troubles intestinaux.

Traditionnellement, il est recommandé aux femmes enceintes d'éviter la griffe de chat puisqu'elle a été employée comme contraceptif et abortif. Enfin, la griffe de chat pourrait contrer l'effet des médicaments prescrits aux patients dans le but d'inhiber les réactions immunitaires qui risqueraient de provoquer un phénomène de rejet.


COMMENT FAIRE LE BON CHOIX

La pureté du produit, son mode de fabrication et son mode de commercialisation doivent être scrutés de près.  Il est essentiel de disposer d'une poudre de griffe de chat 100 % pure. Un process de fabrication et de commercialisation respectant les principes du commerce équitable confère une réelle valeur ajoutée au produit.

 

CONSOMMATION - MODE - DOSAGE

Traditionnellement, l'écorce interne séchée et réduite en poudre est consommée de la façon suivante:
- décoction. Faire bouillir doucement de 1 g à 25 g de poudre d'écorce dans 250 ml d’eau durant 5 à 10 minutes. Refroidir, filtrer et ajouter de l'eau pour obtenir 1 tasse de mélange. Prendre 3 tasses par jour. Cette décoction est très amère.
Capsules et gélules. Prendre de 250 mg à 1 g, de 1 à 3 fois par jour.

Sous forme de teinture, il est conseillé en général de prendre de 1 ml à 2 ml, de 1 à 3 fois par jour.

La composition et le dosage des extraits du commerce peuvent varier. Il n’existe pas de données fiables concernant la normalisation optimale de tels extraits. Certains spécialistes en produits de santé naturels recommandent néanmoins de privilégier les extraits standardisés contenant 3 % d’alcaloïde ou 1,3 % d’oxindoles pentacycliques par dose.