L'acérola, un must pour la santé



DESCRIPTION - HISTOIRE - ORIGINE - CULTURE

acerola-cerise-de-la-BarbadeL’acérola (Malpighia glabra L.) est le fruit de l'acérolier, arbuste à feuillage persistant pouvant atteindre 6 mètres de hauteur, qui pousse spontanément dans les régions tropicales d'Amérique du Sud, notamment au Pérou et dans les forêts amazoniennes du Brésil et du Vénézuela, ainsi qu'en Amérique centrale et aux Antilles. L'acérola est aussi appelé cerise des Barbades, cerise des Antilles ou cerise des indes car il ressemble beaucoup à la cerise, taille et couleur analogues. D'un goût acidulé, juteuse et molle lorsqu'il est mûr, son particularisme est d'être extrêmement riche en vitamine C

En Amérique du Sud et en Amérique centrale, où l'arbre est cultivé, les fruits sont consommés depuis très longtemps sous leur forme naturelle ou sous forme de jus, pour soigner les dysenteries (diarrhées), les troubles hépatiques et les cas de fièvre. Il est aussi utilisé comme anti-inflammatoire, astringent, stimulant du foie et du système rénal, diurétique et soutien à la fonction cardiaque.

Cet arbre est purement tropical, il est cultivé dans des zones où les gels sont inexistants ou très rares. Il est aujourd'hui cultivé également au Brésil, en Floride, en Californie et dans l'archipel d'Hawaï où l'arbre s'avère très productif. Le jus d'acérola est aussi commun et populaire au Brésil que le jus d'orange en Europe.

Son nom Malpighia lui a été donné en référence à Marcello Malphigi (1628-1694), un des premiers utilisateurs du microscope et l'un des pères de l'anatomie végétale. Peu de recherches ont porté sur l'acérola jusqu'à nos jours. En revanche, Hippocrate et Aristote se sont intéressés aux causes du scorbut que l'on sait, aujourd'hui, être liées à une carence en vitamine C, molécule qui fut identifiée et synthétisée dans les années 1930. 

 

COMPOSITION - CONSTITUANTS - PRINCIPES ACTIFS

Vitamines CL'acérola contient 20 à 30 fois plus de vitamine C que le kiwi. Ceci en fait un des fruits les plus riches en vitamine C (1 000 mg à 2 000 mg/100 g), après le fruit du Terminalia ferdinandiana (50x), celui du Camu-Camu (Myrciaria dubia) (30-40x) et celui du Lycium (baie de Goji) (25x). Il est également riche en vitamine B6, en vitamine B5, en vitamine B1 et en vitamine A ainsi qu'en flavonoïdes et en minéraux (fercalciumphosphorepotassium et magnésium). L'acérola apporte 2 fois plus de magnésium de vitamines B5 et de potassium que l'orange.

Source exceptionnelle de vitamine C, l'acérola a retenu l'attention des scientifiques dès les années 1950. Il contient également des concentrations élevées de phosphore et de calcium, de vitamines du groupe B (thiamineriboflavinepyridoxine), ainsi que des facteurs antioxydants, notamment flavonoïdes et anthocyanines2.



BIENFAITS - EFFETS SUR L'ORGANISME 

L’acérola en complément nutritionnel est bien meilleur que la vitamine C de synthèse vendue en pharmacie, laquelle est un produit très peu assimilé par l’organisme, qui le rejette immédiatement dans les urines. Les cures d'acérola sont fortement recommandées aux personnes dont le régime alimentaire est pauvre en fruits et légumes frais.

Tonique

La remarquable richesse de l'acérola en vitamines et minéraux contribue aussi bien au métabolisme énergétique qu'au fonctionnement normal du système nerveux. Son action contribue à revitaliser les organismes affaiblis par le stress, le surmenage, la lassitude, la répétition d'efforts phsysiques ou psychiques intenses, l'affaiblissement consécutif à une maladie ou lié certaines phases spécifiques de la vie: croissance, grossesse, allaitement, ....

 

Sommeil réparateurInsomnie et troubles du sommeil

On estime que près de la moitié des français connait des troubles du sommeil. La carence en vitamine C y a son rôle, car contrairement aux idées reçues, la vitamine C naturelle n'est pas un stimulant, mais un régulateur métabolique. La vitamine C naturelle de l’acérola est très bien assimilée grâce à son mélange avec des bioflavonoïdes. Une consommation régulière d’acérola, même en grande quantité, ne gêne pas le sommeil. Sans effet secondaire sur le sommeil, l’acérola aide même à le réguler, pour des nuits de meilleure qualité.  L'acérola apporte même un effet anxiolytique extrêmement intéressant.

Fonctionnement du système immunitaire

Les globules blancs, gardiens de l'immunité, contiennent près de 60 fois plus de vitamine C que le plasma sanguin. Les réserves sont vite épuisées en cas de maladies, infections, ou choc traumatique. Des concentrations élevées en vitamine C permettent une meilleure mobilisation des globules blancs et des neutrophiles leur permettant ainsi de s'attaquer beaucoup plus facilement aux bactéries. La vitamine C est également indispensable à la synthèse d'anticorps et elle possède donc un effet antiviral à fortes doses. La vitamine C est  aussi largement utilisée dans toutes les affections fébriles et infections, qu'elles soient dues à bactéries, virus, champignons, levures ou parasites (grippe, coryza, hépatite, maladies des bronches et des poumons, tuberculose, mononucléose infectieuse, herpès). L'acérola contribue donc à stimuler les défenses naturelles de l'organisme et à lutter contre les infections.

Amélioration des fonctions cérébrales, capacités cognitives, dépression

La vitamine C permet la synthèse de certaines amines cérébrales (dopamine, noradrénaline, adrénaline), médiateurs d’importance capitale dans la transmission de l'influx nerveux entre les neurones. Par ailleurs, l'attention et la faculté de concentration sont conditionnées par la production de la noradrénaline, qui est favorisée par la vitamine C. L'acérola aide donc à maintenir l'activité cérébrale et les capacités cognitives au meilleur niveau. Des travaux scientifiques ont également révélé que la vitamine C améliorait l'état des patients atteints de dépression.

Contre les effets du tabagismeLutte contre les effets du tabagisme

Le corps d'un fumeur consomme beaucoup plus de vitamine C qu'un non fumeur (chaque cigarette consomme 25 mg de vitamine C). Ses réserves s'épuisent donc très vite. La supplémentation doit donc être en conséquence pour compenser les pertes et pour reconstituer les réserves. Il faut savoir que la vitamine C agit aussi dans la neutralisation du benzopyrène et des nitrosamines cancérigènes de la fumée de cigarette. La prise d'acérola joue donc un rôle essentiel dans la lutte contre les effets du tabagisme.

Etat des os, des dents et des cartilages

L’association Calcium-Vitamine C accélère d'environ 30% la guérison des fractures avec un net renforcement de l'os. Des études cliniques ont montré que l'emploi de la vitamine C en doses adéquates permet de traiter les douleurs lombaires, jusqu'à dans certains cas éviter une opération des disques vertébraux. Le traitement de fond par la vitamine C associée à vitamine E, cartilage de requin, et silicium organique (afin de rétablir l’équilibre acido-basique) permet de contribuer à lutter efficacement contre l'arthrose. C'est ainsi que la vitamine C contribue à la formation normale du collagène nécessaire au bon fonctionnement des vaisseaux sanguins, des os, des cartilages, des dents et des gencives.

Santé de la peau

Du fait de sa haute teneur en vitamines C, qui est un puissant anti-oxydant, des extraits d'acérola sont maintenant intégrés dans des produits de soin pour la peau qui luttent contre le vieillissement cellulaire. Ces extraits facilitent la production de collagène, qui assure l'élasticité et le tonus de la peau. Les anthocyanines de l'acérola, grâce à leurs propriétés anti-oxydantes, aident à prévenir l'inflammation des tissus de la peau et donc à prévenir les dermites.


PRESENTATION - ASSOCIATION - SYNERGIE

En règle générale, l'acérola est présenté sous forme de poudre, de gélules, de jus et, parfois, de cerises séchées. Il n'existe pas d'huile essentielle d'acérola.  L'acérola peut être associé avec d'autres actifs naturels:
- ginseng; l'acérola tonifie de façon rapide et le ginseng agit sur le long terme,
- gelée royale, pour lutter contre la fatigue,
- echinacée, pour renforcer le système immunitaire,
- guarana, pour un effet boost immédiat (vitamine C + caféïne),
- spiruline, pour renforcer le dynamisme (la vitamine C aide à l'assimilation du fer contenu dans la spiruline),
- maca et Una de Gato ("griffe du chat"), utilisés par les indiens du Pérou pour entretenir santé et bien-être,
- l’huile de bourrache ou d’onagre (en gélules ou en application directe), les huiles végétales hydratantes et nourrissantes telles notamment l'huile d'argan, l'huile d'amande douce ou l'arnica pour protéger la Peau.

 

PRECAUTIONS D'EMPLOI  - EFFETS SECONDAIRES - CONTRE-INDICATIONS

Depuis sa synthèse dans les années 1930, la vitamine C est utilisée à toutes les doses à travers le monde. Les seuls effets secondaires associés à son utilisation et qui soient établis sont la diarrhée bénigne et une action diurétique.
La prise d'acérola facilite l'absorption du fer par l'organisme. Elle est donc déconseillée chez les patients porteurs d'une surcharge en fer et particulièrement d'une hémochromatose (accumulation du fer dans les tissus).
Une étude publiée en 2002 a indiqué que l'acérola pouvait causer une réaction allergique semblable à celle au latex. Les personnes susceptibles d'être allergiques au latex pourraient également être allergiques à l'écérola, que ce soit sous la forme de complément nutritionnel ou de jus de fruit.

 

COMMENT FAIRE LE BON CHOIX

En premier lieu, il faut considérer la teneur en vitamine C du produit. Il est matériellement impossible d’extraire de l'acérola plus de vitamine C qu’elle n’en contient. Au maximum, la teneur en vitamine C de l’acérola est de 25% environ. Tout chiffre supérieur communiqué laisse à penser qu'il y a eu ajout de vitamine C de synthèse au sein du produit. Aujourd'hui, la vitamine C de synthèse est très souvent fabriqué en Chine. Les coûts d'extraction ne sont pas les mêmes: entre 19€ et 40€ le kilo pour la vitamine C extraite de l'acérola (selon les variétés des baies, la récolte et le processus de transformation) alors que la vitamine de synthèse, elle, ne coûte que 7€ le kilo. Par ailleurs, il ne faut pas confondre la quantité d'extrait d'acérola contenu dans un comprimé et la concentration en vitamine C de celui-ci. Un comprimé d'acerola 1000 contient 1000 mg d'extrait d'acérola (soit environ 200 à 250 mg de vitamine C) et non pas 1000 mg de vitamine C.
Enfin, il importe aussi de s’assurer des conditions de culture. Un produit à l'acérola certifié Bio pésente les pleines garanties dans ce domaine.

Que ce soit sous forme de poudre d'acérola ou de comprimés d'acérola, il importe donc de privilégier des produits Bio, fortement titrés en vitamine C naturelle

 

CONSOMMATION - MODE - DOSAGE

Le dosage journalier en vitamine C est un sujet très controversé. D’un côté se trouve Linus Pauling, prix Nobel de chimie en 1954, tenant des mégadoses, dont la théorie est basée sur la constatation que les animaux carnivores produisent des taux de vitamine C équivalant, pour les humains, à 18 g (18 000 mg) par jour. De l’autre côté, il y a les apports nutritionnels recommandés (ANR) qui fluctuent, selon le pays, entre 60 mg et 120 mg par jour. Selon l’AFSSA, la concentration plasmique optimale de vitamine C serait de 60µmol/litre. Or, de nombreuses études démontrent que cette dose est insuffisante pour garantir une efficacité maximale de ses effets antioxydants et profiter d’un « maximum de protection de l’individu par rapport aux risques de maladies dégénératives ».  Il est généralement admis par les scientifiques qu’une dose de vitamine C inférieure à 500 mg par jour n'a pas d'effet antioxydant. Les apports nutritionnels conseillés sont de 100 mg par jour pour un adulte et de 120 mg par jour chez la femme enceinte. Les fumeurs ont des besoins accrus en vitamine C : il leur est conseillé d’en ingérer entre 200 et 250 mg par jour. En cas de rhume, la dose utilisée dans les études était de 2 grammes par jour, divisée en quatre prises.

Il est par ailleurs accquis que l'ingestion d’une quantité importante de vitamine C en une seule prise n'est optimale en termes de biodisponibilité. Pour maximiser l’absorption par l’organisme, il convient donc de d’étaler la prise sur l’ensemble de la journée afin d’assurer un apport constant. .

Au bilan, on peut noter qu'aucune étude n’a à ce jour déterminé la dose optimale de vitamine C car cette quantité est affectée par de nombreux facteurs physiologiques (seuil de tolérance, biodisponibilité, concentration sanguine). Il incombe donc à chacun de déterminer son propre seuil de tolérance en augmentant les doses jusqu’à la survenance des premiers effets secondaires comme la diarrhée. Il suffira de se maintenir légèrement en dessous de ce seuil pour garantir un niveau efficace. En revanche, ce dernier peut varier en fonction de l’état de stress du système immunitaire et sera plus élevé en cas de pathologie.

Pour sa part, le jus d'acérola obtenu par pression du fruit est très acide et il est donc conseillé de le mélanger à un yaourt ou à son jus de fruit préféré. 

Enfin, il est préférable d’éviter de consommer de la vitamine C dans les 2 heures qui précèdent l'effort physique, mais aussi pendant et après ce dernier.